Aller au contenu principal

Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) s’est tenu le vendredi 27 septembre à Tulle. Ce conseil, obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants, se tient généralement chaque année et il réunit tous les acteurs de la sécurité et de la prévention pour faire le point sur les questions de sécurité en ville, définir des objectifs communs et adopter des solutions adaptées et coordonnées pour lutter contre la délinquance.

Les membres du CLSPD ont étudié la mise en place d’actions concrètes selon 3 axes : la politique éducative, la prévention et la tranquillité publique.  

 

 

Les actions concrètes

 

Politique éducative

Un des axes prioritaires est de conforter et perfectionner les actions de politique éducative.

L’école est un lieu d’apprentissages et aussi un espace de sociabilité et d’échanges. La mairie œuvre quotidiennement pour compléter les enseignements de l’Education Nationale afin d’offrir à chaque enfant les mêmes chances de réussite. Dans ce cadre, de nombreuses actions sont déjà menées en faveur des plus jeunes, notamment en leur proposant des activités de grande qualité dans le cadre des rythmes scolaires ou en accompagnant les équipes pédagogiques.

Il s’agit d’aller plus loin, en rédigeant un nouveau projet éducatif pour l’accueil de loisirs et en accompagnant les actions d’aide à la parentalité portées par nos partenaires associatifs (UDAF PEP, Familles Rurales etc.). Enfin, les élus de la Ville de Tulle souhaitent que les études surveillées de la garderie du soir puissent évoluer vers un dispositif d’aide aux devoirs.

 

Les établissements du second degré seront également concernés avec, notamment, des actions de prévention des addictologies. Enfin, il est proposé de créer un label « Association éducative » pour les associations sportives, culturelles et environnementales.

 

 

Prévention

Accompagner, dialoguer et informer : il s’agit encore une fois d’aller plus loin en matière de stratégie globale de prévention de la délinquance. Les membres du Conseil se sont accordés sur les propositions suivantes :

  • Travailler davantage en transversalité, notamment en créant des cellules opérationnelles.
  • Maintenir l’accompagnement des jeunes en difficultés, qu’il s’agisse de les soutenir face à des problématiques diverses (financière, logement…) ou en les accompagnant dans la construction d’un projet personnel et professionnel.
  • Conforter et adapter l’organisation du Centre Communal d’Action Sociale, notamment en créant un poste de médiateur de rue.

 

 

Renforcer la tranquillité publique

Face à l’augmentation des actes d’incivilité et de petite délinquance, les membres du CLSPD s’engagent à poursuivre le travail déjà commencé et développent 4 points essentiels à la tranquillité urbaine :

  • Accompagner la lutte contre les violences intra familiales, en maintenant l’aide logistique et financière apportée à l’association SOS Violences Conjugales et en créant un réseau associatif qui permettrait de travailler en commun pour venir en aide aux victimes.
  • Engager une réflexion sur l’aménagement urbain, et notamment réfléchir à des lieux pour les jeunes
  • Définir une politique du logement, notamment en facilitant la construction neuve en centre-ville et l’accession à la propriété et en mettant en place des dispositifs financiers pour inciter les propriétaires à engager des travaux.
  • Créer une Police Municipale