Aller au contenu principal

Restriction d’eau : la Ville adapte ses pratiques pour préserver la ressource.

Restriction d’eau : la Ville adapte ses pratiques pour préserver la ressource.

Mercredi 28 août dernier, le Préfet de la Corrèze a renforcé les mesures de restriction de l’usage de l’eau. Si la situation n’est pas plus grave à Tulle qu’ailleurs, elle reste très préoccupante. Aussi, la Ville de Tulle, qui elle aussi est concernée par cet arrêté, a adapté ses pratiques afin d’éviter tout gaspillage qui pourrait être préjudiciable pour tous et ainsi économiser cette ressource naturelle.

  • Le service des espaces verts a donc cessé l’arrosage des massifs, jardinières et pelouses des stades. C’est pour cette raison que les fleurs qui embellissent notre ville sont en train de dépérir. Elles seront enlevées au fur et à mesure pour ne pas nuire à l’embellissement de la ville. A moyen et long terme, ce service travaille sur un nouveau plan d’embellissement de la Ville avec moins de fleurs annuelles et davantage de plantes vivaces ou d’essences locales, beaucoup moins gourmandes en eau. La technique du paillage est également très largement utilisée.
  • Les pelouses des stades ne seront pas arrosées avant une amélioration de la situation et la levée de l’arrêté préfectoral
  • Les robinets d’eau sont également fermés dans les cimetières.

 

D’autre part, le maire, Bernard Combes incite tous les Tullistes à adopter des pratiques respectueuses de cette ressource naturelle.

 

Rappel des gestes simples qui permettent d’économiser l’eau

 

1. Faire la chasse aux robinets qui coulent
Par exemple en fermant le robinet pendant le nettoyage des mains ou le brossage des dents, et en faisant la chasse aux fuites d’eau, même les plus petites. Les fuites peuvent représenter 20 % de la consommation d’un foyer.

 

2. Prendre des douches
Je consomme ainsi 50 litres d’eau au lieu de 150 litres pour un bain.

 

3. Ne laver sa voiture que si c’est vraiment nécessaire et uniquement dans les stations de lavage
Une station de lavage nécessite seulement 60 litres d’eau au lieu des 200 litres avec un tuyau d’arrosage.

 

4. Installer une pomme de douche avec un aérateur
J’installe une pomme de douche avec aérateur : l’injection de bulles d’air donne l’impression d’utiliser la même quantité d’eau et pourtant je fais 30 à 40 % d’économie. D’autres systèmes existent « stop-douche », régulateur de pression…

 

5. Utiliser astucieusement sa machine à laver
Je remplis ma machine à laver et mon lave-vaisselle avant de la mettre en route ou j’utilise la touche "éco". Je choisis également un lave-linge et un lave-vaisselle économes en eau en m’aidant de l’étiquette énergie : en effet, leur niveau de consommation peut varier, pour un lave-vaisselle de 15 à 40 litres et pour un lave-linge de 60 à 130 litres. Je lave la vaisselle en machine : j’utilise ainsi 15 à 19 l d’eau au lieu de 30 à 80 l à la main.

6. Récupérer l'eau pour arroser ses plantes
Je peux récupérer l’eau de rinçage des fruits et légumes, l’eau du pichet après le repas, recycler l'eau de l’aquarium.

 

7. Collecter l'eau de pluie à la descente des gouttières

Je m’en sers pour l’arrosage des fleurs et des pelouses ou pour laver la voiture, j’économise ainsi de l’eau potable.

8. Choisir ses heures d'arrosage et aérer la terre
J’arrose le soir : ce qui réduit les pertes dues à l’évaporation de 5 à 10 %. Je bine pour aérer la terre : ce qui équivaut à deux arrosages. J’investis dans du matériel d’arrosage "goutte à goutte", micro-asperseurs, tuyaux poreux : ils consomment moins d’eau que les jets d’eau (l’arrosage d’un jardin nécessite 15 à 20 l/m2).