Aller au contenu principal

Le compostage

Le compostage

Le compostage est un procédé naturel de dégradation des déchets organiques par les micro-organismes présents dans le sol (bactéries, champignons, vers de terre, insectes ...).

 

Il permet de transformer les déchets dits "fermentescibles", issus de la cuisine et du jardin en terreau

Plusieurs modes de compostage :

 

  • avec un composteur
  • avec un lombricomposteur
  • en tas

 

Le compostage permet de diminuer de 30% la quantité d'ordures ménagères

 

 

Que peut-on composter ?

 

Les déchets azotés (humides)

Les déchets carbonés (secs)

  • fruits et légumes (crus ou cuits)
  • épluchures, fânes de légumes, de fleurs
  • Tontes de gazon
  • feuilles vertes
  • Fleur fanées
  • Taille de haies
  • Coquilles d'oeufs
  • Marc de café (avec ou sans filtre)
  • Sachets de thé ou d'infusion
  • Papier journal
  • Essuie-tout
  • Feuilles mortes, broyât
  • Sciure et copeaux de bois non traités, paille, foin

 

 

A proscrire :

Litière d'animaux carnivores, pain, cendres, produits laitiers, ail, fromage, oignon, agrumes*, viande*, poisson*

* Produits en théorie compostables mais la mise en pratique est difficile

 

 

Les règles pour bien composter

 

  1. Le composteur doit être placé à même le sol pas trop loin de la maison pour des raisons pratiques et dans un endroit mi-ensoleillé et mi-ombragé.
  2. Pour bien démarrer le compost, commencer par mettre une première couche de paille ou de broyât permettra une bonne aération ainsi que la venue de micro-organismes.
  3. La dégradation est plus facile et plus rapide si les déchets sont broyés ou de petites tailles.
  4. Le compost doit être composé à 50% de matière carbonée (sèche) et à 50% de matière azotée (humide).
  5. Le compost doit être humide.
  6. Il est indispensable d'aérer le compost tous les 2 mois environ soit avec un fourche, soit avec le Brass' compost *

 

compost02.jpg

 

 

brass-compost.jpgLe Brass' compost permet de mélanger les déchets sans effort. Il relance le processus de dégradation pour obtenir rapidement du compost sans mauvaises odeurs

Un Brass' compost est fourni dans le kit de compostage que Tulle agglo met à disposition

 

Comment ça marche ?

  1. je visse (comme un tire-bouchon) le Brass' compost au milieu de mon composteur
  2. je retire le Brass' compost du composteur
  3. j'éparpille la carotte de compost sur les côtés
  4. je verse les déchets de cuisine dans le trou laissé par la carotte et je le comble avec des déchets carbonés

 

 

Au fil des saisons

 

Printemps

Le démarrage

Attention, ne pas trop charger le composteur en déchets azotés (humides) : il faut penser à bien alterner les couches avec les déchets carbonées (secs) stockés au cours de l'hiver.

Le compost doit être brassé 8 semaines après les premiers apports du printemps

 

Eté

La réactivation

Le compost doit être humidifié en cas de sécheresse

Le processus de compostage doit être réactivé en faisant des apports réguliers de déchets azotés (humides) et carbonés (secs)

Les micro-organismes et les vers doivent bien être en activité !

 

Automne

La récolte

Les déchets carbonés (secs) doivent être stockés pour le reste de l'année

Il faut tamiser le compost récolté et remettre les éléments grossiers dans le composteur afin qu'ils finissent le processus de dégradation

 

Hiver

La veille

Mettre à l'abri les déchets carbonés (secs).

Si une cheminée est en activité, mettre les cendres froides au pied des arbres et laisser le couvercle sur le composteur

 

 

Le lombricompostage

 

Même sans jardin et avec un peu de place, il est possible de composter grâce au lombricomposteur, un composteur d'intérieur. C'est une boîte compartimentée dans laquelle vivent des vers nourris avec des déchets de cuisine. Au bout de quelques semaines, on récolte du lombricompost et du lombrithé que l'on peut utiliser dans les plantes. C'est un engrais très recherché

 

compost03.jpg

 

La recette revigorante pour les plantes

Diluer 1/10e de lombrithé avec 9/10e d'eau. Arroser les plantes et quelques jours après, elles seront éclatantes !

 

 

Que peut-on composter dans les lombricomposteurs ?

 

Les déchets azotés (humides)

Les déchets carbonés (sec)

  • Fruits et légumes (crus ou cuits)
  • Epluchures, fanes de légumes
  • Fleurs fanées
  • Coquilles d'oeufs
  • Marc de café (avec ou sans filtre)
  • Sachets de thé ou d'infusion
  • Papier journal
  • Essuie-tout

 

A proscrire

Produits laitiers, viande, poisson, agrumes, oignon, ail, échalote, huile, vinaigre

 

 

Des problèmes pour composter ?

 

Problèmes

 

Causes

 

Solutions

 

Odeurs nauséabondes

Excès de déchets azotés (humides) et/ou manque d'air

Brasser régulièrement le compost. Ajouter des déchets carbonés (secs)

Prolifération de moucherons

Excès d'humidité

Laisser le compost ouvert afin de favoriser l'évaporation. Ajouter des déchets carbonés (secs) et brasser régulièrement le compost

Compost visité par des animaux

Présence de viande et/ou de poisson

Surtout ne pas utiliser de poison ! Retirer les restes de viandes, poissons, os et matières grasses qui attirent les animaux

Impossible d'avoir du compost

1 - Contenu trop sec

1 - Arroser si besoin et rajouter des déchets azotés (humides), brasser plus régulièrement le compost

2 - Excès d'humidité

2 - Ajouter des déchets carbonés (secs) et brasser plus régulièrement le compost

3 - Pas de dégradation

3 - Mélanger et aérer le compost

 

En vidéo

A lire aussi