Aller au contenu principal

La rue du 4 septembre

La rue du 4 septembre

Expliquer pourquoi une rue se dénomme rue du 14 juillet ou du 11 novembre, n’aurait qu’un intérêt relatif tant chacun est en mesure d’associer aisément le nom de la rue à l’évènement qu’elle commémore. Mais que s’est-il donc passé un 4 septembre, pour que près de 160 communes françaises aient attribué ce nom à une rue ?

 

 

A Tulle, la rue du 4 septembre, qui jusqu'au 24 novembre 1885 était un chemin vicinal qui conduisait à Saint-Hilaire-Peyroux, relie la rue des Martyrs à la rue de Chameyrat, le quartier de Souilhac à celui de Virevialle.

 

 

En choisissant cet odonyme, le Conseil municipal et son maire, Ernest Brugère, ont souhaité rendre hommage à un évènement fondateur de la IIIe République. Le 2 septembre 1870, l’armée française est défaite à Sedan, dans la guerre qu’elle mène depuis le 19 juillet contre la Prusse. L’Empereur Napoléon III est fait prisonnier. Dans la nuit du 3 au 4, la nouvelle se répand dans les grandes villes françaises. A Paris, les députés du Corps législatif se réunissent en urgence au Palais Bourbon. Majoritairement bonapartistes, les élus envisagent d’abord confier la régence à l’Impératrice Eugénie.

 

De leur côté, les 32 députés républicains, encouragés par le peuple parisien descendu dans les rues de la capitale, se prononcent pour la déchéance de Napoléon III et, depuis l’Hôtel de Ville de Paris, proclament la République. Un Gouvernement de la Défense Nationale est constitué avec, à sa tête, le président Louis Jules Trochu et Léon Gambetta, Jules Favre, ou Jules Simon comme ministres. Deux semaines plus tard, le 19 septembre, et jusqu’à l’armistice du 28 janvier 1871, Paris est assiégée par les troupes prussiennes. Les élections, voyant la victoire d’Adolphe Thiers, ne sont organisées que le 8 février 1871, consolidant une République qui ne s’achève qu’en 1940.

 

La naissance de la IIIe République, le 4 septembre 1870, est l’expression d’un esprit républicain, révolutionnaire et patriote. Ironie du sort, c’est en renonçant à cet esprit que la IIIe République s’achève au profit du régime de Vichy, durant la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, c’est dans ce contexte que la municipalité Jacques de Chammard, décide courageusement, le 3 novembre 1942, de rappeler la dénomination de cette rue.