Tulle agglo soutient Eurofins Amatsi Analytics

Déjà implantée à Saint-Augustin, dans les anciens locaux des laboratoires Pierre Fabre, l’entreprise Eurofins Amatsi Analytics souhaite réaliser une extension du site déjà présent.

Le soutien de Tulle agglo

Tulle agglo a souhaité marquer son intérêt et son soutien pour ce projet ambitieux, à la fois pour l’établissement de Saint-Augustin et le territoire de l’agglo. Aux vues des perspectives d’emplois sur le site et des retombées économiques de ce projet, les élus ont voté une subvention de 100 000 €, officialisée lors d’une conférence de presse le mardi 16 janvier 2024 dans les locaux de l’entreprise.

conference de presse eurofins tulle agglo 16 janvier 2024

Le projet

Le projet d’extension doit permettre de répondre à un double objectif :

  • stocker à moyen et long termes des échantillons de produits pharmaceutiques dans différentes conditions déterminées et réglementées de températures et d’humidité et
  • analyser leur stabilité dans le temps.

Cette étape permet d’attribuer une durée de péremption à un produit et à mentionner dans la notice ou sur l’étui du médicament des conditions particulières.

C’est un prérequis indispensable à toute AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) des produits pharmaceutiques.

L’unité construite à Saint-Augustin permettra de compléter cette offre et de renforcer la chaîne de valeur des médicaments essentiels en France et en Europe, et de contribuer ainsi à consolider l’autonomie et la souveraineté industrielle française en matière de production de médicaments. A ce titre, l’entreprise a répondu à un appel à projets lancé par l’Etat dans le cadre de France 2030 (instruction en cours).

Ce projet permettra d’augmenter la surface du site de 1 400 m² (construit en 2005) et donc de doubler les capacités actuelles d’études de stabilité.

Lors d’une cérémonie en présence des salariés, des élus et des représentants de l’Etat en décembre, le réseau Eurofins Biopharma Product Testing (France) a posé la première pierre du futur bâtiment GMP de stockage en enceintes de stabilités STABIOCOR (STAbilité des BIOproductions pharmaceutiques en CORrèze) à Saint-Augustin.
La phase 1 doit s’achever en juillet 2024 et concerne un investissement de 5 millions d’euros pour le bâtiment basse consommation de 2100 m², incluant la mise en place d’une ventilation double et 430 m² de panneaux photovoltaïques. Ce projet prévoit la création de 20 emplois à terme.

Saint-Augustin deviendra ainsi l’un des plus grands centres européens de services des études de stabilité. Cette nouvelle unité assurera l’équilibre financier du site et la pérennité de son activité.

En terme d’emplois

Actuellement, le site de Saint-Augustin compte 24 équivalents temps plein. A l’horizon de 2029, 18 postes minimum seront créés pour atteindre un total de plus de 43 personnes sur site.
Les recrutements porteront sur :

  • 1 pharmacien,
  • 30 % de cadres,
  • 30 % de techniciens,
  • 40 % de caristes.
Revenir en haut de page